L'œil de Lou dans la lucarne

La lucarne d’Ariane, c’est sa fondatrice qui en parle le mieux:
“L’objectif de La lucarne d’Ariane est de recréer le lien social rompu par l’acte délinquant. La rencontre artistique est un lieu neutre et bienveillant, dans lequel on vient ouvert à la rencontre.
L’idée est donc de favoriser la mixité sociale, de rompre les déterminismes sociaux, d’utiliser le moment culturel pour aller vers de nouveaux publics qui ne sont pas nécessairement éveillés aux questions carcérales.
Le sujet carcéral est un sujet lourd, clivant, opaque pour la plupart d’entre nous. Provoquer un questionnement autour de la question carcérale et ses implications sociales, humaines, politiques, est une nécessité, car il s’agit aussi d’un sujet central dans nos sociétés.
Favoriser un rapport plus humain et direct avec le grand public permet enfin de lutter contre les préjugés et la stigmatisation dont sont victimes les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation pénale. Dans le cadre que constitue le spectacle vivant, nous voulons commencer à détisser les a priori, retrouver une forme de fluidité des échanges et recréer les conditions d’une véritable rencontre.”